L'objectif de cet enseignement est d'introduire les étudiants aux connaissances de base de la psychopathologie, choisissant pour ce faire d'ancrer cette première approche dans une perspective historique retraçant l'évolution des idées qui ont contribué à sa naissance et à son développement, depuis l’Antiquité, avec un accent porté de la fin du XVIIIème siècle jusqu'à nos jours. Comment s’est-on saisi de la folie selon le contexte ? Sur quels critères ? Qu’en a-t-on compris ? Quelles incidences sur la prise en charge ? Quelles intrications de la morale, de la religion, de la philosophie, de la médecine, de la justice ont favorisé telle ou telle conception de l’homme fou ?

La découverte de la psychopathologie clinique se fait ainsi à travers l'étude de cas d'auteurs majeurs ayant participé à son développement, autour de trois axes fondamentaux : la sémiologie et la nosographie, l'étiologie, ainsi que les thérapeutiques préconisées.

L'étudiant peut arriver ainsi à se représenter l'évolution des considérations sur chaque maladie mentale (étiologie, sémiologie, nosographie) à partir des « grands noms » qui y sont associés : l'ancrage de la folie dans la médecine avec la notion d’aliénation mentale chez Pinel et Esquirol, son éclatement en plusieurs maladies mentales et leur différenciation endogène/exogène par Kræpelin, l'intérêt de la psychiatrie pour les psychoses et la classification des délires (Bleuler, Sérieux et Capgras, de Clérambault), l'évolution des considérations sur l'hystérie de Charcot en passant par Janet jusqu’à l’avènement de la psychanalyse. La psychopathologie dynamique et le rôle de l’inconscient sont développés depuis Messmer jusqu’à Freud.

Le cours se centre également sur la prise en charge institutionnelle des malades mentaux à travers l’histoire, depuis l’Antiquité grecque en passant par le Moyen-Age pour aboutir à la critique de l’Hôpital Général, la naissance de l’asile et le traitement moral, le mouvement de désinstitutionnalisation et l’anti-psychiatrie.

Ainsi, regardant les expériences passées, leurs intérêts, leurs limites, si ce n’est leurs dérives, le but de cet enseignement est de sensibiliser les étudiants à l’appréhension de la folie dans ses diverses figures.

Les TD se construisent autour d'extraits d’études de cas publiées par certains des auteurs. Ils impliquent un travail assidu de la part de l’étudiant : travail de lecture de l’étude de cas, travail de recherche sur l’auteur, ses idées, le contexte dans lequel il développe sa théorie.

Ce programme est traité dans les cours magistraux, les TD et les documents qui y sont travaillés, ainsi que dans les lectures obligatoires qui sont signalées en bibliographie (à la fin de ce document).

L’objectif de l’UE est de fournir aux étudiants des connaissances théoriques et expérimentales introductives sur les principaux thèmes de la psychologie cognitive actuelle en abordant la base (acquisition des connaissances), les conditions (conservation des connaissances) et l’expression (utilisation des connaissances) des opérations cognitives. Après des éléments d’histoire
de la psychologie scientifique seront traitées les questions suivantes :
1° Notre perception nous tromperait-elle ? (les illusions d’optique)
2° Comment reconnaît-on les objets et les personnes ? (les mécanismes de la reconnaissance perceptive)
3° Y a-t-il une différence entre voir et regarder ? (l’attention)
4° Comment acquérir de nouvelles connaissances ? (l’apprentissage)
5° Notre mémoire nous tromperait-elle ? (les illusions de mémoire)
6° Comment devenir un prodige de la mémoire ? (les mécanismes de la mémoire)
7° Pourquoi oublie-t-on ? (disponibilité et accessibilité de nos connaissances) ; 8° Comment se représenter le monde par l’imagination ? (les modèles mentaux)
9° Comment trouver la bonne solution ? (raisonnement et résolution des problèmes)
10° Comment fonctionnent les mécanismes de la parole ? (langage)
11° Comment fonctionnent les mécanismes de la lecture ?
En travaux dirigés, l’accent sera particulièrement mis sur l’importance de la méthodologie expérimentale (variables, plans, traitement des résultats) en psychologie cognitive et les thèmes sur la perception, la mémoire et la résolution de problèmes seront illustrés par de petites démonstrations dont les résultats seront discuté.



Développer la capacité à lire, analyser et résumer un article scientifique en anglais. Acquérir le vocabulaire de base de la recherche en psychologie en anglais.

Polycopié étudiants l'ITER1 Observation

Travail sur écrits introductifs, manuels, ouvrages et chapitres d'ouvrages. Il s'agit d'une approche générale sur un thème qui sera abordé selon deux approches sous-disciplinaires.

Responsable: Romuald Blanc